PARTAGER

#Web 2.0

Les RP 2.0 et  les CM travaillent « main#DorothéeOké dans la main »

 

86% des journalistes sont sur les réseaux sociaux
Ils sont en moyenne sur 2,6 réseaux sociaux.
Mais comment définir les rôles des agences de presse (RP) et des community managers (CM)?

RP

  • Élaborer, non seulement, une stratégie #rp traditionnelle (communiqué de presse- revue de presse) mais aussi une stratégie digitale.Tout dépend des clients, c’est au cas par cas.
  • Rechercher et créer un lien (partenariat), en fonction des objectifs et de la cible,  entre les influenceurs, les blogueurs.
  • Identifier -interagir entre ces influenceurs, ces blogueurs et les journalistes: liker-partager, tweeter – retweeter des informations, etc.

CM

  • Travail de veille permanent: voir ce qui est dit sur la marque, interagir, etc.
  • Rédaction du contenu
  • Définir une ligne éditoriale: le but est de créer l’engagement
  • Créer une campagne pour l’année
  • Créer une connexion, développer une part de relationnel avec les blogueurs, les influenceurs, les journalistes, etc.
  • Rechercher la stratégie qui répond à ses objectifs et quelles plateformes utiliser, etc.

Quelles sont les limites entre le RP 2.0 et les réseaux sociaux?

Le RP 2.0 n’est pas forcement obligé de jouer le rôle du community manager.

Tout dépend du client, de la cible et du public,

Le RP établit un plan de cible:

– avec quels journalistes ou blogueurs ou influenceurs travailler.

– quelles relations créer entre les différents publics (des concurrents, les prospects, les clients, les institutions, etc.)

– le RP est beaucoup plus dans la notoriété

L’idéal est de travailler avec une entreprise qui a un pôle CM.

Avec ce dernier, on échange, on élabore des stratégies pour toucher la cible.

Être un CM, c’est animer, gérer une communauté, c’est quelque chose de continu dans la journée (toutes les 2 heures peut-être), alors qu’un RP 2.0 fait des actions pointues: aller chercher les influenceurs, rebondir sur les infos, etc.

Le CM est proche de tout ce qui est webmarketing, il doit raisonner en thème d’acquisition, de fidélisation, de conversion, de transformation, etc.

Le RP suggère les journalistes mais pas que, il doit :

  • intégrer la stratégie digitale,
  • faire des propositions de contenu
  • élaborer les supports sur lesquels on peut relayer l’information (twitter, facebook, instagram, linkedIn, youtube, etc.)

Le RP et le CM n’additionnent pas forcement les mêmes leviers, ne diffusent pas les mêmes messages et n’ont pas, forcement, les mêmes cibles.

Malgré tout, le RP et le CM sont deux volets liés. Ils travaillent « main dans la main »: chaque partie met en avant ses potentiels, ses carnets d’adresses, ses compétences, etc.

Comment peut-on analyser les résultats d’un RP et d’un CM?

– CM

  • Google analytics
  • Taux de clics, taux d’ouverture, ou combien de temps le lecteur a passé sur telle ou telle partie de l’info.
  • Nombre de likes et de partages
  • nombre de commentaires, etc.

– RP

  • Voir quels sont les organes de presse qui parlent du sujet
  • Comment: par un article? une brève?, etc.
  • Voir le nombre de blogueurs ou d’influenceurs et/ou de journalistes qui ont relayé l’info
  • Nombre de tweets, de retweets, de likes, de partages, etc.

Ce qui leurs sont communs, c’est qu’ils sont tous communicants et ils doivent travaillent de façon complémentaires.

Les intervenants:
Arnaud Verchère : https://twitter.com/ArnaudVerchere
Alexandra Aslanides : https://twitter.com/AlexAslanides
Cath Berger-Chavant : https://twitter.com/CatherineP2S
Catherine Cervoni : https://twitter.com/CathCervoni

http://fr.vocus.com/

 

#DorothéeOké

Press-Relations #Lyon

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE